Services aides à la jeunesse et IPPJ Charleroi

services AJ CHARLEROI + ippj
Institution Adresse CP Localité téléphone fax
AJMO (AMO) rue Willy Ernst 29 6000 Charleroi 071/ 32 78 32 071/ 32 78 10
Azimut 26 (SAIE) rue Favette 26 6030 Marchienne-au-Pont 071/ 30 72 51 071/ 30 50 54
Centre GACEP (SARE) boulevard Devreux 30 6000 Charleroi 071/ 30 56 07 071/ 30 57 91
Clos du Chemin Vert (SAAE) chaussée de Couvin 36 6460 Chimay 060/ 21 20 28 060/ 21 44 50
Cultures Jeunes Chamase (AMO) Rue des Hirondelles, 21 7181 Familleureux 064/ 55 95 20 064/ 55 93 55
Domicilami (St Jospeh) (SAAE) Rue Favette, 41 6030 Marchienne-au-Pont 071/31 86 29  
El Passo (Accueil MENA) Rue Mazy,1 5030 Gembloux 081/ 62 55 00  
Entreville (SAAE) rue de l’Entreville 109 6540 Lobbes 071/ 59 13 34 071/ 59 53 96
Esperanto (mineurs victimes de la traite des êtres humains) BP 25 6500 Beaumont 0473/ 400 066  
IPPJ Rue de l’Institut, 85 6040 Jumet 071/ 34 01 06 071/ 34 45 96
Jardin d’Airemont (SAAE) rue Bois d’Airemont 25 6032 Mont-sur-Marchienne 071/ 52 57 92 071/ 54 00 60
La Bastide Blanche (CAS) rue de Gilly, 251 6010 Couillet 071/ 39 53 28 071/ 40 23 79
La Cité de l’Enfance (siège social) rue de Gozée 706 6110 Montigny-le-Tilleul 071/ 92 39 59 071/ 92 39 52
La Cité de l’Enfance CAU chaussée de Montignies 90 6060 Gilly 071/ 48 91 51 071/92.39.69
La Famille J. Bernaert (SAAE) rue Paschal 1 6540 Lobbes 071/ 59 07 40 071/ 59 07 40
La Famille Retrouvée( SPF) rue de l’Eglise 46 6032 Mont-sur-Marchienne 071/ 36 79 90 071/ 36 79 92
La Fermette (Siloé) (SAAE) Rue des Monts, 27 6250 Pont-de-Loup 071/ 39 01 47  
La Hutte (SAAE) chaussée de Bruxelles 305 6040 Jumet 071/ 35 10 11 071/ 13 75 88
La Maison (sacré – cœur) siège social rue du cimetière, 31 6030 Marchienne-au-Pont 071/31 28 75  
La Maison de Frasnes (SAAE) rue Jean-Baptiste Loriaux 1 6210 Frasnes-les-Gosselies 071/ 85 16 07 071/ 85 01 03
La Maison de l’Adolescent( PPP) Bd Zoé Drion, 1 6000 Charleroi 071/ 925 308 071/92.39.41
La Maison des Eclaireurs (SAAE) place du Prieuré 1 6040 Jumet 071/ 35 34 76 071/ 37 48 46
La Ruche (sacré – cœur) (SAAE) Rue Creusiaux, 27 6041 Gosselies    
L’Accueil (SAAE) chaussée de Couvin 36 6460 Chimay 071/ 21 09 19 060/ 21 44 50
L’Accueil (CPE) (SAAE) Place Raoul Nachez, 12 6041 Gosselies 071/ 31 47 79 071/ 35 42 68
L’Accueil (Siloé) rue du Calvaire 43 6200 Châtelet 071/ 39 12 63  
L’Alternative ( COE) rue de Namur, 59-61 6200 Châtelet 071/ 31 52 56 071/ 30 49 88
Le Château de Ligny (Cité Enfance)(SAAE) Rue de Marbais, 63 6001 Marcinelle 071/ 43 37 51 ou 0478/ 93 56 55 071/ 43 37 51
Le Fil d’Ariane (SAIE) rue du Cimetière 31 6030 Marchienne-Docherie 071/ 31 28 75 071/ 33 09 77
Le Foyer (SAAE) avenue Paul Pastur 114 6001 Marcinelle 071/ 36 16 25 071/ 47 35 20
Le Foyer Retrouvé (CAS) rue Jean Volders 2 6043 Ransart 071/ 35 06 75 071/ 35 73 85
Le Mas (Cité Enfance) (SAAE) Rue Puissant, 29 6040 Jumet 071/ 35 29 37 ou 0478/ 93 56 56 071/ 35 29 37
Le Panel (Siloé) (SAIE) rue du Calvaire 43 6200 Chatelet 071/ 39 86 53 071/ 40 04 24
Le Rebond (SAIE) Rue des Pinsons, 21/1 6110 Montigny-le-Tilleul 071/ 92 39 60 071/ 92 39 65
Le SIF (Clos du Chemin Vert) (SAIE) chemin de la Justice 19 6460 Chimay 060/ 21 39 99 060/ 21 39 99
Le Signe(AMO) Rue du Laboratoire, 27 6000 Charleroi 071/ 30 28 88 071/ 30 00 22
Les AS (St Joseph) (SAAE) Rue Favette, 26 6030 Marchienne-au-Pont 071/32 11 35  
Les Ecureuils (Cité Enfance) (SAAE) Rue de la Croix Rouge, 50 6110 Montigny-le-Tilleul 071/ 56 01 42 ou 0478/ 93 56 53 071/ 56 01 42
Les Juniors (St-Joseph) (SAAE) Rue Favette, 26 6030 Marchienne-au-Pont 071/32 11 35  
Les logements autonomes (Siloé) rue du Calvaire, 43 6200 Châtelet 071/ 39 10 39  
Les Sulkies Résidences des Fosses, 71 7130 Bray 064/33.92.58 064/44.23.36
L’Espoir (SPF) Rue Léopold, 70 6061 Montignies-sur-Sambre 071/ 38 74 87 071/40.46.43
Logikot (préparation et mise en autonomie) rue de la vallée, 142 6200 Châtelineau    
L’Oranger (St-Joseph) (SAAE) Rue Wilmart, 18 6200 Châtelineau 071/52 94 61  
Maison Léopold Castelain (SAAE) rue Léopold Castelain 30 7170 Fayt-lez-Manage   064/ 57 09 28
Mikado (AMO) rue des Gravelles 72 6200 Chatelet 071/ 40 08 04 ou 0495/ 26 88 84 071/ 40 08 04
Notre Logis (SAAE) Rue des Brasseries, 2 7130 Binche 064/ 33 79 93 064/ 33 62 87
Oxyjeune (AMO) Grand’ Rue 16 6470 Rance 060/ 41 22 53 ou 0475/ 56 22 99  
Pavillon J (AMO) rue Paul Pastur 121 6180 Courcelles 071/ 46 53 50 071/ 46 53 50
Perspectives (COE) Rue de la Fontaine, 1 6200 Châtelineau 071/ 30 21 49  
Point Jaune (AMO) rue du Palais 12 6000 Charleroi 071/ 33 32 00 071/ 30 40 07
Proges’IIF (MIIF) rue de courcelles, 6 6044 Roux 071/ 34 34 09 ou 0497/ 42 83 60 071/ 34 34 09
Sens – SAS (décrochage scolaire) Rue des Fougères, 85 6110 Montigny-le-Tilleul 071/70.34.50 071/51.35.69
Service Droits des Jeunes (AMO) Boulevard Audent, 26 (5ème étage) 6000 Charleroi 071/ 30 50 41 071/ 30 56 75
Siloé ( siège social) rue du Calvaire 43 6200 Chatelet 071/ 39 74 83 071/ 40 04 24
Transit (AMO) rue de l’hôtel de Ville 6 7100 Haine-Saint-Pierre 064/ 26 12 42 064/ 26 70 80
Tu dis jeunes (AMO) Rue Alphonse Liégeois 4 bis 6530 Thuin 071/92 39 59 ou 92 39 66 ou 0478/93 56 50 071/92.39.52
Visa Jeunes (AMO) rue des Templiers 9 6220 Fleurus 071/ 85 21 77 ou 0478/ 93 56 51 071/ 85 21 77

 

Les différentes catégories de services agréés de l’aide à la jeunesse

 

Services d’aide en milieu ouvert (AMO)

Les Services d’aide en milieu ouvert (AMO) proposent une aide préventive au bénéfice des jeunes dans leur milieu de vie et dans leurs rapports avec l’environnement social. Les AMO ne sont pas mandatées et interviennent uniquement à la demande du jeune, de sa famille ou de ses familiers. C’est le seul service agréé de l’aide à la jeunesse qui travaille sans mandat du conseiller de l’aide à la jeunesse.

 

Centres d’aide aux enfants victimes de maltraitance (CAEVM)

Les Centres d’aide aux enfants victimes de maltraitance (CAEVM), en collaboration avec les équipes SOS-Enfants, ont pour mission :

– d’organiser en permanence et si nécessaire en urgence l’hébergement d’enfants pour lesquels on suspecte ou on a constaté des maltraitances;
– d’offrir à ces enfants l’aide spécialisée et pluridisciplinaire dont ils ont besoin, et d’élaborer un programme d’aide à mettre en œuvre pour la suite;
– d’apporter une aide psycho-sociale ou pédagogique aux personnes qui assurent la garde de l’enfant.
Centres d’accueil spécialisés (CAS)

Les Centres d’accueil spécialisés (CAS) organisent l’accueil collectif de jeunes nécessitant une aide urgente et spécialisée eu égard à des comportements violents ou agressifs, des problèmes psychologiques graves, des faits qualifiés infraction.

 

Centres d’accueil d’urgence (CAU)

Les Centres d’accueil d’urgence (CAU) offrent un accueil collectif de jeunes nécessitant un hébergement en urgence et limité à un court laps de temps hors de leur milieu familial de vie. Ils élaborent également un programme d’aide à mettre en place à l’issue de l’accueil. Ils travaillent sur mandat du Tribunal de la jeunesse, du Conseiller ou du Directeur de l’aide à la jeunesse.

 

Centres de jour (CJ)

Les Centres de jour (CJ) ont pour mission d’apporter une aide éducative par l’accueil en journée et la guidance de jeunes dans leur milieu familial de vie.

 

Centres d’orientation éducative (COE)

Les Centres d’orientation éducative (COE) ont pour mission d’apporter au jeune, à ses parents ou à ses familiers un accompagnement social, éducatif et psychologique dans le milieu socio-familial, ou, après l’accompagnement, une mise en autonomie. Ils sont mandatés par le tribunal de la jeunesse, par le conseiller ou par le directeur de l’aide à la jeunesse.

 

Centres d’observation et d’orientation (COO)

Les Centres d’observation et d’orientation (COO) accueillent et éduquent des jeunes qui présentent des troubles ou des comportements nécessitant une aide spécialisée en dehors de leur milieu familial, et justifiant par leur gravité l’observation, l’analyse approfondie et une action spécifique visant au dépassement de la crise par un encadrement adapté à cette fin. Ces services travaillent sur mandat du Tribunal de la jeunesse, du Conseiller ou du Directeur de l’aide à la jeunesse.

 

 

 

Centres de premier accueil (CPA)

Les Centres de premier accueil (CPA) organisent l’accueil et l’éducation de jeunes qui nécessitent une aide spécialisée en dehors de leur milieu familial et placés pour la première fois ou après un premier placement en CAU. Ces services sont mandatés par le Tribunal de la jeunesse, le Conseiller ou le Directeur de l’aide à la jeunesse.

 

Services qui mettent en œuvre un Projet pédagogique particulier (PPP)

Ces services organisent un projet particulier et exceptionnel d’aide aux jeunes en difficulté selon des modalités non prévues par les arrêtés spécifiques, afin de leur permettre de réussir une expérience de vie originale et positive. Ces services peuvent travailler avec ou sans mandat.

Services d’aide et d’intervention éducative (SAIE)

Les Services d’aide et d’intervention éducative (SAIE) apportent aux jeunes et à leurs familles une aide éducative dans le milieu familial de vie ou en logement autonome.

Mission d’intervention intensive en famille (MIIF)

Il s’agit d’une mission mise en œuvre par certains SAIE.

Le projet vise la prise en charge d’enfants de 0 à 6 ans étant en situation de négligence grave, potentielle ou avérée, voire de maltraitance, en vue d’offrir :

  • une alternative au placement, tout en tenant compte de la situation de négligence ou de maltraitance,
  • un relais lorsque l’ONE ou un service d’aide en milieu ouvert ne sont pas ou plus en mesure d’apporter l’aide nécessaire,
  • une prise en charge d’urgence, le cas échéant à la sortie de maternité, lorsque les services de l’ONE ne sont pas ou plus en mesure d’apporter l’aide nécessaire.

Par intervention éducative, on entend une aide au sein de la famille, régulière et globale, comprenant toutes les composantes de la vie quotidienne et permettant d’améliorer les conditions d’éducation, d’hygiène et de nutrition quand celles-ci sont compromises par les parents ou les personnes qui assurent en fait la garde de l’enfant.

Un minimum de 5 heures d’intervention en famille est prévu hebdomadairement par prise en charge.

MIIF = 3 mois renouvelable 1 fois

MIIF d’urgence = 15 jours non renouvelables.

 

En outre, Les SAIE peuvent de manière accessoire, assurer une mission « post IPPJ »,des missions de « relance » dans des situations dans lesquelles tant le jeune et sa famille restent en grande difficulté malgré des interventions antérieures

 

Services d’accueil et d’aide éducative (SAAE)

Les Services d’accueil et d’aide éducative (SAAE) sont appelés à remplir les missions suivantes:

– organiser l’accueil et l’éducation de jeunes qui nécessitent une aide spécialisée en dehors de leur milieu familial;
– mettre en œuvre des programmes d’aide en vue de la réinsertion de ces jeunes dans leur milieu de vie;
– apporter une aide aux jeunes et aux familles en difficulté par des actions socio-éducatives dans leur milieu de vie;
– assurer la supervision et l’encadrement pédagogique et social de jeunes qui vivent en logement autonome.

 

Services d’actions restauratrices et éducatives (SARE) (= ancien SPEP)

Ces services s’adressent aux mineurs ayant commis un fait qualifié infraction. Ils ont pour mission d’apporter une réponse éducative à la délinquance juvénile par l’organisation de prestations éducatives et philanthropiques. Ils assurent l’encadrement des jeunes pendant leurs prestations. Les SARE travaillent sous mandat judiciaire.

 

 

Services de protutelle (SP)

Les Services de protutelle (SP) ont pour activité exclusive la recherche et l’accompagnement de protuteurs, c’est-à-dire de personnes qualifiées pour exercer le droit de garde, d’éducation, de représentation, de consentement aux actes et d’administration des biens de jeunes dont les parents ont été déchus totalement ou partiellement. Ces services travaillent sur mandat du Conseiller de l’aide à la jeunesse.

Services d’intervention et d’accompagnement en accueil familial (SPF)

Les Services de placement familial (SPF) organisent l’hébergement de jeunes par un parent d’accueil et l’accompagnement de ceux-ci. Ils soutiennent les parents et travaillent au maintien des relations entre le jeune et sa famille. Ils assurent la promotion de l’Accueil familial, le recrutement de candidat à l’accueil. Ils sont compétents également en matière de parrainage. Ils travaillent uniquement sur mandat.

 

 

Pour info…

 

SAMIO (section d’accompagnement, de mobilisation intensifs et d’observation)

Ce n’est pas un service privé de l’aide à la jeunesse, mais une initiative du service public, mise en place en mars 2011.

La SAMIO est une section éducative qui est attachée à certains SPJ (cf. ressort des cours d’appel) ; leur territoire d’intervention concerne plusieurs arrondissements judiciaires. Il existe 3 équipes régionales => une section pour l’arrondissement de Bruxelles, une section pour l’arrondissement du Hainaut et celui de Nivelles et une section pour les arrondissements de Liège, Namur et du Luxembourg.

 

Il s’agit d’une alternative au placement en IPPJ pour les mineurs (14-18 ans, Exception 12 ans) ayant commis un fait qualifié infraction (faits les plus graves : fait qui encourt minimum 5 à 10 ans de réclusion criminelle,… ex : tentative meurtre, fait de mœurs, …)

L’axe de travail de la SAMIO est basé sur l’éducation et non sur la répression.

Durée maximale de l’intervention de la SAMIO : 18 mois

 

=> 2 possibilités de mandats :

– « OMI » : Observation, Mobilisation Intensive. Mandat de 3 mois renouvelable 1 fois, au « provisoire ». Les objectifs sont de vérifier les conditions fixées par le magistrat. La finalité du mandat est de tenter d’intervenir sur la dynamique familiale et de mobiliser les capacités familiales « rapidement », le jeune étant considéré comme symptôme du dysfonctionnement familial. Intensif = 3x/semaine, accompagnement dans le quotidien.

– « AEI » : Accompagnement Educatif Individualisé, Intensif : Mandat d’un an maximum, toujours par jugement (réforme Loi 65). « Rapport » tous les 3 mois.

 

Services d’accrochage scolaire – (SAS)

Les SAS ne sont pas des services privés de l’aide à la jeunesse, mais ils sont subventionnés par la fédération wallonie – bruxelles.

Ces services accueillent et aident temporairement des élèves mineurs :

– exclus et ne pouvant être réinscrits dans un établissement scolaire ;

– inscrits dans un établissement et qui sont en situation de crise au sein de l’établissement;

– qui ne fréquentent pas l’école sans pour autant avoir été exclus d’un établissement scolaire.

Les services d’accrochage scolaire ont pour mission de leur apporter une aide sociale, éducative et pédagogique par l’accueil en journée et, le cas échéant, une aide et un accompagnement dans leur milieu familial. L’objectif de chaque prise en charge est la réintégration de ces élèves et l’amélioration de leurs conditions de développement et d’apprentissage.   La période maximale de prise en charge est de 3 mois renouvelable une fois, sans pouvoir dépasser au total 6 mois par année scolaire et une année sur l’ensemble de leur scolarité. Ces services travaillent sans mandat du conseiller de l’aide à la jeunesse.

 

 

Les maisons des jeunes en Hainaut

                                                                          Maisons de Jeunes
MJ de Beaumont Rue Charles Motoulle, 7 6500 Beaumont 071/ 79 63 59 http://mjbeaumont.e-monsite.com/
MJ Les Castors Rue du Centre, 82 6250 Aiseau-Presles 071/ 77 34 83 http://www.castor.be/mj
Espace Jeunes Rue de la Princesse, 41 7130 Binche 064/ 67 64 12 http://www.espacejeunesbinche.com/
MJ du Centenaire Rue de l’Abreuvoir, 7 7160 Chappelle-lez-Herlaimont 064/ 45 89 61 lien
ACJ – La Broc Avenue des Alliés, 2 6000 Charleroi 071/ 20 86 70
La Clef des Champs Rue Maurice Gauchez, 3 6460 Chimay 060/ 51 41 03
MJ de Florennes Place Chapelle, 2 5620 Florennes 071/ 68 87 62
Case départ Rue Chaussée, 65 6141 Fontaine-l’Evêque 071/ 52 60 21 lien
MJ « Les Leus » Place des Tilleuls, 10 5660 Frasnes-lez-Couvin 060/ 31 19 10
MJ – Les Gais Lurons Faubourd de Bruxelles, 89 A 6041 Gosselies 071/ 95 28 60 www.mjlesgaislurons.be
Zéphyr Rue de la Station, 25 6181 Gouy-lez-Piéton 071/ 45 66 64  
Centre Indigo Rue Suylvain Guyaux, 62 7100 La Louvière 064/ 22 42 93 www.centreindigo.org
Secteur 42 Rue Francesco Ferrer, 34 6042 Lodelinsart 071/ 31 87 43 http://www.secteur42.be/
CJM – Centre Jeunes Marcinelle Avenue du Chili, bloc 8 6001 Marcinelle 071/ 43 01 61
Espace Jeunes Rue d’Havré, 97 7000 Mons 065/ 39 55 00  
L’Eveil Rue J. Wauters, 48 6043 Ransart 071/ 37 06 02 www.mjeveil.be
Maison de la Jeunesse Rue Mademoiselle Hanicq, 1 7060 Soignies 067/ 33 52 50 www.mjsoignies.be
Maison des jeunes de Thuin rue Alphonse Liégeois, 4b 6530 Thuin 071/ 55 54 40 http://www.maisondesjeunesdethuin.be/
L’Atelier M Rue de Monceau-Fontaine, 35 6031 Monceau-sur-Sambre 071/28 51 20 http://www.atelierm.be/

 

Utilisation du GSM … je gère !

UTILISATION DU GSM… JE GERE.

Lorsque j’utilise mon GSM durant mes heures d’école, je m’exclus de la relation sociale qui peut être riche en compagnie de mes condisciples.

Lorsque je suis en salle d’étude, je profite de ces moments pour m’avancer dans mon travail et/ou étudier un cours.  Pour cela, j’ai besoin de me concentrer.  C’est pourquoi je ne consulte pas mon GSM durant l’étude.  Mais aussi, vis-à-vis de l’éducateur, c’est impoli et irrespectueux.

C’est pour toutes ces raisons que mon GSM doit être éteint et non utilisé à l’école.  Cacher de ma vue mon GSM me permettra de ne pas être tenté par son utilisation.

Si une personne doit me contacter de manière urgente, il peut téléphoner à l’école au 064/650726 où un éducateur m’informera.

Il est un comportement que tu dois absolument améliorer.

Tu dois copier le texte encadré ….fois pour le ……………….

Ta copie doit être présentée comme suit : sur une feuille A4, marge à gauche tracée avec précision, tu y inscriras ton nom, ton prénom et ta classe. Tu écriras la date en haut, à droite et tu la souligneras.  Tu souligneras également le titre.  Ton écriture sera impeccable, aucune rature, aucune faute d’orthographe.  Tu écriras au stylo bleu et tu termineras ton travail par une ligne parfaite.  Tu rendras ce document en même temps que ta copie.

Ne jamais arriver en retard

NE JAMAIS ARRIVER EN RETARD.

Il est une règle d’or pour tous les rendez-vous formels et professionnels : ne jamais arriver en retard.  La ponctualité fait partie de la rigueur et la rigueur est une grande clé de réussite.  Elle montre de moi une image « sérieuse » et « professionnelle ».

Arriver en retard à un cours signifie ne pas assister au démarrage de ce cours.  Les premières minutes sont souvent les plus importantes.  Dès lors,il m’est difficile « d’accrocher ».  Cela oblige souvent le professeur à répéter son introduction.  Ce qui engendre une perte de temps pour les autres élèves.  Dans ce cas, je ne respecte pas mes condisciples et le professeur.

« L’avenir appartient à qui se lève tôt… »

Je vais donc veiller à ne plus jamais arriver en retard à aucun cours.

Il est un comportement que tu dois absolument améliorer.

Tu dois copier le texte encadré ….fois pour le ……………….

Ta copie doit être présentée comme suit : sur une feuille A4, marge à gauche tracée avec précision, tu y inscriras ton nom, ton prénom et ta classe. Tu écriras la date en haut, à droite et tu la souligneras.  Tu souligneras également le titre.  Ton écriture sera impeccable, aucune rature, aucune faute d’orthographe.  Tu écriras au stylo bleu et tu termineras ton travail par une ligne parfaite.  Tu rendras ce document en même temps que ta copie.

Lorsqu’un éducateur me fait une remarque …

LORSQU’UN EDUCATEUR EMET UNE REMARQUE

SUR MON COMPORTEMENT

Lorsqu’un éducateur me fait une remarque sur mon comportement, il m’apprend à m’améliorer à l’école et en société, il veille à mon apprentissage, il agit pour mon bien.

Je dois écouter cette remarque et modifier mon comportement.  Un éducateur est un maître.  Je lui dois un respect tout particulier.  Je ne peux pas répondre à sa remarque et encore moins la contester : réaction impolie, déplacée et inacceptable.

C’est ainsi qu’en acceptant les conseils et les remarques, j’assure mes progrès et marque chaque fois un pas vers la réussite.

Il est impératif que je ne commette plus la même erreur.  Je vais copier ceci en y réfléchissant.

Il est un comportement que tu dois absolument améliorer.

Tu dois copier le texte encadré ….fois pour le ……………….

Ta copie doit être présentée comme suit : sur une feuille A4, marge à gauche tracée avec précision, tu y inscriras ton nom, ton prénom et ta classe. Tu écriras la date en haut, à droite et tu la souligneras.  Tu souligneras également le titre.  Ton écriture sera impeccable, aucune rature, aucune faute d’orthographe.  Tu écriras au stylo bleu et tu termineras ton travail par une ligne parfaite.  Tu rendras ce document en même temps que ta copie.

Je fais attention à ma tenue vestimentaire

Voici un petit texte à faire copier comme punition ou réflexion …

 

JE FAIS ATTENTION A MA TENUE VESTIMENTAIRE

Dans notre société, il existe des convenances.  Dans les relations formelles ou professionnelles, il est des attitudes à respecter, pour garantir notre succès.  A nous de soigner notre image, notre apparence, notre comportement, notre tenue vestimentaire, conditions indispensables à des relations réussies et efficaces.  Il convient d’être poli et respectueux.

Dans ce genre de situations que l’on peut qualifier de « sérieuses », la tenue incorrect n’est vraiment pas de mise.  C’est ainsi qu’à l’école, elle est évidemment interdite.  Elle témoigne d’une attitude nonchalante et peu élégante.

Je veillerai à ne plus commettre cette erreur.

Cela favorisera mon image et m’aidera à des relations efficaces.

Il est un comportement que tu dois absolument améliorer.

Tu dois copier le texte encadré ….fois pour le ……………….

Ta copie doit être présentée comme suit : sur une feuille A4, marge à gauche tracée avec précision, tu y inscriras ton nom, ton prénom et ta classe. Tu écriras la date en haut, à droite et tu la souligneras.  Tu souligneras également le titre.  Ton écriture sera impeccable, aucune rature, aucune faute d’orthographe.  Tu écriras au stylo bleu et tu termineras ton travail par une ligne parfaite.  Tu rendras ce document en même temps que ta copie.

Grossièreté

Voici un petit texte à recopier par un (jeune) élève grossier.

 

GROSSIERETE NUISIBLE ET INADMISSIBLE.

Dans notre société, la première clé de succès est la politesse, le sourire, le comportement sympathique et avenant.  Ceci entraîne des relations agréables et profitables et permet un travail de groupe efficace.

La grossièreté nuit gravement à l’indispensable ambiance de travail favorable où chacun se sent accueilli, respecté et à l’aise.  Elle écarte celui qui en est l’auteur.  Elle n’aura jamais sa place parmi les gens qui marchent sur le chemin du succès et de la réussite.

La grossièreté présente de moi une image bien peu favorable.  Je prends chaque fois le risque de me faire écarter du groupe, d’éloigner de mon interlocuteur, de bloquer une conversation.

La grossièreté est interdite.  Il est indispensable que j’y réfléchisse avec beaucoup d’attention et que je bannisse définitivement cette triste attitude.

Il est un comportement que tu dois absolument améliorer.

Tu dois copier le texte encadré ….fois pour le ……………….

Ta copie doit être présentée comme suit : sur une feuille A4, marge à gauche tracée avec précision, tu y inscriras ton nom, ton prénom et ta classe. Tu écriras la date en haut, à droite et tu la souligneras.  Tu souligneras également le titre.  Ton écriture sera impeccable, aucune rature, aucune faute d’orthographe.  Tu écriras au stylo bleu et tu termineras ton travail par une ligne parfaite.  Tu rendras ce document en même temps que ta copie.

Les registres de langage

« OK ! », « Comment ? », « Rien !… », « Laissez tomber… »

LES REGISTRES DE LANGAGE

Selon la personne à qui je m’adresse, les mots que j’utilise ne sont évidemment pas les mêmes.  Lorsque je parle à une copine ou un copain, les mots sont ceux de mon âge, avec les expressions de mon âge.  Il ou elle me répondra avec les mêmes mots et expressions.  Simplement parce qu’entre nous deux, il n’y a pas de différence de statuts.

Lorsque je m’adresse àmes parents, il est normal que j’adapte mon langage car nous n’avons pas les mêmes statuts et je dois veiller à leur montrer mon respect.  C’est ainsi également lorsque je m’adresse à un adulte.  Je dois veiller à mon langage.

Lorsque je m’adresse à un directeur, à un éducateur ou à un professeur ceci est encore plus vrai : il est un maître auquel je dois un respect d’élève.  « OK ! », « Comment ? », « Rien !… », « Laissez tomber… », « Ben quoi ?… », … sont des mots et des expressions que je ne peux décemment pas utiliser avec un maître.  Il me faut les remplacer par : « Oui Madame/Monsieur », « Pardon Madame/Monsieur ? », « Excusez-moi  Madame/Monsieur, je me suis trompé(e)… », etc.

Voici une grande clé de réussite pour la vie : s’adresser toujours poliment et avec respect aux gens que l’on rencontre.  Cela aide énormément à créer des relations agréables et efficaces.

A partir de maintenant, je vais particulièrement veiller à m’améliorer en ce sens.

Il est un comportement que tu dois absolument améliorer.

Tu dois copier le texte encadré … fois pour le ……………….

Ta copie doit être présentée comme suit : sur une feuille A4, marge à gauche tracée avec précision, tu y inscriras ton nom, ton prénom et ta classe. Tu écriras la date en haut, à droite et tu la souligneras.  Tu souligneras également le titre.  Ton écriture sera impeccable, aucune rature, aucune faute d’orthographe.  Tu écriras au stylo bleu et tu termineras ton travail par une ligne parfaite.  Tu rendras ce document en même temps que ta copie.

Bruits et jouets parasites

BRUIT ET JOUETS PARASITES.

Lorsque je suis dans le local de la salle d’étude, je ne suis pas tout seul : il y a d’abord l’éducateur, un maître que je dois respecter.  Il y a aussi mes condisciples : je ne peux pas déranger leur apprentissage.  Il y a moi-même : je dois profiter au mieux de ce temps d’étude et me concentrer le mieux possible.

Pour notre cerveau, il est impossible de faire 2 choses en même temps.  Je ne peux pas jouer avec un stylo, une gomme ou une feuille et me concentrer sur mon travail.

Plus grave en transformant mon matériel scolaire en jouets, je risque de faire du bruit : un stylo qui tombe par terre, une latte qui heurte la table, le claquement intempestif des anneaux de mon classeur,… Cela s’appelle des parasites.  C’est ainsi que je distrais mes condisciples et les empêche de se concentrer.  Je n’ai pas le droit de gêner les autres.  Je vais y veiller particulièrement.

Il est un comportement que tu dois absolument améliorer.

Tu dois copier le texte encadré ….fois pour le ……………….

Ta copie doit être présentée comme suit : sur une feuille A4, marge à gauche tracée avec précision, tu y inscriras ton nom, ton prénom et ta classe. Tu écriras la date en haut, à droite et tu la souligneras.  Tu souligneras également le titre.  Ton écriture sera impeccable, aucune rature, aucune faute d’orthographe.  Tu écriras au stylo bleu et tu termineras ton travail par une ligne parfaite.  Tu rendras ce document en même temps que ta copie.

1 2